Les FrogPubs organisent leur référendum en France

Insolite. Ce 23 juin, en écho au référendum initié par David Cameron, les pubs et restaurants FrogPubs invitent leurs clients à se prononcer pour ou contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. L’enseigne de restauration française présente au travers de 13 adresses à Paris, Toulouse et Bordeaux a été fondée en 1993 par le Britannique Paul Chantler.

Le jeudi 23 juin, une urne avec les logos « LEAVE » (signifiant un vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne pour les partisans du « leave ») et « REMAIN » (en faveur de son maintien pour les partisans du « remain ») sera disposée sur les comptoirs des FrogPubs de Paris, Toulouse et Bordeaux et des bulletins de vote seront distribués aux clients.

Un “Brexit Prize Draw” pour un repas pour deux sera à gagner dans chaque FrogPub. Deux pompes à bière blonde seront re-designées aux couleurs des « LEAVE » (rouge) et des « REMAIN » (bleue). Enfin, des bracelets pour verres rouges et bleus seront donnés aux clients selon la bière de leur choix.

Les FrogPubs retransmettront les résultats du référendum en direct. Pour rappel, les FrogPubs disposent tous d’écrans Haute Définition avec un son stéréo BOSE. Enfin, deux grands pots avec des surprises rouges et bleues seront mis sur le bar pour indiquer la tendance.

Paul Chantler, Président-Fondateur de FrogPubs : « Avec cette opération, nous avons tout d’abord voulu renouer avec la fonction socialisante du pub : un lieu où l’on se retrouve entre amis, entre collègues ou en famille ; un lieu où on y parle de tout, de soi, des autres, de sport (les FrogPubs retransmettent actuellement l’ensemble des matches de l’Euro 2016) mais aussi… de politique. Bien que cette initiative se veuille avant tout ludique, c’est aussi une façon pour nous, FrogPubs, de montrer que ce référendum est une étape décisive dans l’histoire du Royaume-Uni, une étape qui ne doit pas être prise à la légère. L’histoire des FrogPubs, sa réussite, et même son nom sont le témoin de la vision que nous nous faisons d’un Royaume-Uni ouvert sur ses voisins européens. En accordant au référendum un événement dédié dans nos pubs, nous souhaitions partager tout cela avec la communauté britannique installée en France mais aussi avec les Français et tous les touristes qui foulent le sol de nos pubs  depuis 23 ans maintenant ».

Pour rappel, le Britannique Paul Chantler, alors jeune étudiant, arrive en France au début des années 1990 pour y réaliser un MBA. A la fin de ce dernier, il fait le choix de rester dans ce nouveau pays d’accueil pour concrétiser ce qui n’était alors qu’un projet de fin d’études : ouvrir un pub anglais à Paris qui permettrait à chacun de déguster une bière artisanale produite sur place (préfigurant ainsi les prémices de l’engouement actuel pour les bières artisanales). Vingt-trois ans après l’ouverture de son premier pub, le Frog & Rosbif (sis 116 rue Saint-Denis) en 1993, l’enseigne de bars, restaurants et micro-brasseries FrogPubs est devenue un groupe réalisant un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros et employant 300 collaborateurs de 38 nationalités différentes dans 13 adresses à Paris, Toulouse et Bordeaux.

Depuis le début, la convivialité et cette vision multi-culturelle font partie de l’image de l’enseigne. En témoigne le nom donné au premier pub, The Frog & Rosbif, qui associe deux images d’Epinal : celle des Français, gros mangeurs de grenouilles (les Frogs), et le surnom donné par les Français aux Anglais (les Rosbifs).

**********************

A propos de FrogPubs et FrogBeer : FrogPubs brasse annuellement plus d’1.5 millions de pintes de bière et sert 750 000 repas dont 375 000 « Genuinely Good Burgers » dans 13 points de vente FrogPubs et FrogBurger à Paris, Toulouse et Bordeaux. Les bières FrogBeer sont également disponibles dans le réseau Le Repaire de Bacchus, ainsi que chez Monoprix. www.frogpubs.com

Le dossier de presse de FrogPubs peut être téléchargé ici

Share your thoughts