Spirit of Pierre-Louis le 26 octobre au Trabendo

Spirit of Pierre-Louis, samedi 26 octobre au Trabendo

Spirit of Pierre-Louis le 26 octobre au Trabendo
Spirit of Pierre-Louis le 26 octobre au Trabendo

Une célébration passionnée de Pierre-Louis Berlatier, autour de groupes qu’il a défendus et aimés tout au long de son parcours.

Le communiqué de presse de cette soirée est un peu “sec” mais explicite : “Pierre-Louis Berlatier fut un grand connaisseur et partageur de musique. Les artistes qu’il a aimés et défendus lui rendent hommage.” Que tous ces artistes, venus d’Argentine, d’Angleterre ou de France, aient illico annoncé qu’ils venaient jouer (gratuitement) en dit long sur la “surface” du bonhomme… Outre FFF (sur scène à 22h50), neuf autres artistes (groupes ou DJs) ont répondu présent : Kill The Young (19h), Apollo (19h40), Money (20h20), Juana Molina (21h), Naive New Beaters (21h35), Blamma Blamma (22h), Ben des Fat Truckers et Trevor Jackson (de minuit à 2h). Erwan Perron, Télérama

Notre ami Pierre-Louis Berlatier s’en est allé le 10 août 2013. Insatiable passionné de musiques, amoureux de la nuit, DJ festif et érudit sous le nom de Bobby Hardcore Liberace, il écumait les salles parisiennes et les festivals de Rennes à Manchester où il restait toujours à l’affut de ce frisson et de cette excitation de la première fois – comme seule la musique peut en provoquer.

De 1989 à 1992, il travaille au sein de la branche Epic du label Sony où il accompagne fièrement les succès de NTM et de FFF. Dans les années 90, par goût pour l’activisme et pour l’amour des musiques électroniques, il prend en charge la promo française du label berlinois Studio K7 et de l’anglais Rephlex.

En 1999, il rejoint l’équipe d’Aquaplaning, festival furieusement défricheur qui, le temps de trois éditions à Hyères, fait jouer en France les futures figures cruciales de l’electro-rock du nouveau siècle comme LCD Soundsystem et The Rapture, et s’offre des live restés mythiques tels Fad Gadget, Aphex Twin, Air ou M83.

Chercheur d’or et responsable marketing et promo du label Discograph dès 2001, il continue sa croisade musicale via des compilations comme Northern Electronic (2003) qui mettait en lumière la foisonnante scène electro-rock de Sheffield (I Monster, Fat Truckers, Kings Have long Arms), et signe des artistes : Trash Palace, I Monster, Fat Truckers, le power trio rock anglais Kill The Young…

Depuis 2009, il œuvrait pour de nouveau accomplir son rêve de festival idéal à travers le projet Spirit of Eden dont le blog (http://spirit-of-eden.com/), avec les mixes et les sélections de découvertes qu’il publiait, demeure un vibrant témoignage de son éternelle curiosité qu’il aurait tant aimé convertir sur scène pour mieux la faire partager. Pascal Bertin, Les Inrocks

 
Informations pratiques
Spirit of Pierre-Louis
Samedi 26 octobre
19h00 – 02h00
Gratuit
Le Trabendo
211, avenue Jean-Jaurès 75019 Paris
Porte de Pantin – Ligne 5
https://www.facebook.com/events/214835188682768/
http://www.letrabendo.net/spirit-of-pierre-louis/
http://spirit-of-eden.com/

Ps : Pour la soirée Spirit of Pierre-Louis, une cagnotte a été  organisée mais des dons seront encore nécessaires pour les transports des artistes, les hôtels, la technique, la sécurité… Aussi, le public pourra retrouver 100 badges (à partir de 5 euros) et 100 sacs Kulte (à partir de 10 euros) mis en vente sur place lors de la soirée

Share your thoughts