Des jeunes de l'UNHAJ

Conférence contre la pauvreté : le point de vue de l’UNHAJ

Des jeunes de l'UNHAJ
Des jeunes de l’UNHAJ

La conférence nationale de lutte contre la pauvreté qui s’est tenue les 10 et 11 décembre derniers au Conseil économique et social a permis la prise en compte des situations d’exclusions vécues par des franges de plus en plus importantes de la population. Le premier ministre a clôturé cet événement par l’annonce de diverses mesures dont plusieurs concernent les jeunes. Point de vue de l’UNHAJ

CONFÉRENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET POUR L’INCLUSION SOCIALE

JEUNESSE ET PAUVRETÉ, UNE PREMIERE ETAPE

Faire pour et faire avec

L’UNHAJ souligne l’intérêt de la philosophie de la conférence en général et du discours du Premier ministre en particulier, visant à positionner la lutte contre la pauvreté dans une approche globale et individualisée, favorisant la participation des personnes concernées à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation ; principe que l’Union et ses adhérents mettent en œuvre historiquement au travers de leur action.

Cet événement réaffirme l’importance et la pertinence d’une action publique transversale et impliquant l’ensemble des acteurs concernés afin de dessiner un droit au parcours, d’agir en prévention.

« Un enjeu de première importance pour l’avenir »

L’insertion des jeunes « éternels oubliés des politiques publiques », a été qualifiée par le Premier ministre comme « un enjeu de première importance pour l’avenir ». Deux points ont attiré notre attention en ce qui les concerne :

–        L’annonce d’un travail sur la garantie universelle du risque locatif visant à lutter contre les discriminations à l’entrée dans le logement. La mise en place de cette garantie pourrait être une réponse aux fréquentes fins de non-recevoir reçues par les jeunes lorsqu’ils recherchent un logement

–        La mise en œuvre, dès septembre 2013 de la garantie jeunes, un contrat d’un an renouvelable entre un jeune et le service public de l’emploi. Ce contrat implique le suivi par un travailleur social chargé de l’aider à construire son parcours contre l’engagement de la part du bénéficiaire d’accepter les propositions adaptées qui lui seront faites. Lors des périodes d’inactivité, le bénéficiaire se verra garantir un niveau de revenu équivalent au RSA socle. Cette mesure devrait concerner 100000 jeunes par an.

L’UNHAJ sera attentive à la mise en œuvre de ces mesures et souhaite qu’elles permettent une réelle sécurisation de leurs parcours, leur garantisse une entrée sereine, constructive et durable dans la vie active et le logement et enfin, qu’elles laissent toute leur place aux jeunes dans la société !

L’Union nationale pour l’habitat des Jeunes, c’est :
– 330 adhérents (associations et personnes morales) présents sur plus de 500 sites, porteurs de projets pour l’habitat des jeunes :
  > Ils accueillent, informent et orientent les jeunes dans l’accès au logement autonome
  > Ils proposent 40 000 logements en collectif (de type Résidences sociales-FJT) ou en diffus
   > Ils offrent un ensemble de services destinés à favoriser l’accès à l’emploi, à la santé, aux  transports, aux loisirs…
– 200 000 jeunes accueillis chaque année
L’Union  nationale  pour  l’habitat  des  jeunes  a  pour mission  d’accompagner  les  jeunes  dans  leur  parcours  de  socialisation  et  leur  accès  à l’autonomie. Elle a organisé ses 3èmes assises nationales pour l’Habitat des jeunes le 16 novembre autour de la question de l’émancipation des jeunes. 
 
Clara Moreno assure les relations presse de l’UNHAJ
 
-Le dossier de presse de l’UNHAJ téléchargeable ici : UNHAJ-DP
 
-Les premiers résultats de l’enquête “Etre jeune en 2012 : situations, perceptions” téléchargeables ici : ResultatsEnqueteUNHAJ-EtreJeuneEn2012
 
-Le dossier spécial sur l’UNHAJ réalisé par l’Avisé, consultable ici  
 
 

Share your thoughts